Bonjour les amis(es),

 

Oui, ce n'est que du bonheur de vous retrouver toutes et tous après ces quelques jours difficiles qui m'ont éloigné de ma famille et de mes copinautes. 

Une grosse fatigue m'a contraint a prendre du repos mais maintenant je suis d'attaque et en pleine forme pour continuer ce que j'ai entrepris et aller visiter vos charmants blogs.

 

Tout d'abord il faut que je vous dise qu'à mon retour, m'attendait une merveilleuse surprise, un cadeau que je n'attendais pas, venant de celle qui a été la  marraine de mon blog car c'est grâce à elle que je l'ai créé. Il s'agit bien sûr de Madame Lysette que vous connaissez certainement toutes et tous. Elle nous enchante régulièrement sur son blog "Chipies et coquines".

Eh bien elle m'a offert une magnifique écharpe bleue avec un motif très décoratif que je suis sûr vous aussi allez trouver comme moi de toute beauté. Je suis donc paré pour cette fin d'hiver qui s'annonce plutôt fraîche.

  Je te dis mille merci Lysette, ta gentillesse me touche profondément.

Je vous laisse admirer cet admirable et précieux présent :

DSC02273

 

Et puis comme si cela ne suffisait pas, l'écharpe était accompagnée d'une jolie carte postale de sa belle région, le Gard  ainsi que d'un petit mot très gentil :

DSC02275

 

Je vous parle souvent de la petite fermette que je suis en train de rénover pour que ma fille chérie, Marie, puisse s'y installer à la fin du printemps ou dans le courant de l'été. J'ai pris quelques photos de l'extérieur qui est terminé, et vous les offre afin que vous ayez une idée plus précise de son allure. Pour l'intérieur il faudra encore attendre car c'est en plein chantier mais je progresse puisque l'électricité et l'eau sont achevées.

Voici donc le lieu où je passe toutes mes journées depuis quelques mois :

DSC01794

DSC01795

DSC01796

 

Et puis, dans un mois environ Marie va donner naissance à un petit garçon. Inutile de vous dire mon impatience de voir ce petit bout de chou dont on parle si souvent à la maison. 

Cette perspective m'a remémoré la naissance de son grand frère, Luca, et bien sûr, je n'ai pas pu m'empêcher d'écrire à ce sujet un petit texte où j'ai essayé de transcrire mon émotion de l'époque.

Le voici :

 

L'amour d'une maman

En pénétrant dans la chambre je me heurtais à une cohorte de familiers jacassant bruyamment entre eux.

Je me frayais un chemin jusqu'au petit lit. Marie était étendue, très pâle, visiblement épuisée.

Il s'appelle Luca, me dit-elle dans un souffle.

Je m'asseyais sur le rebord du petit lit et lui pris une main dans les miennes. Il est tout petit, on dirait une crevette ajouta-t-elle.

Je regardais le petit ange serré contre sa maman, il dormait, confiant dans la protection que lui assurait celle qui venait de lui donner le jour.

Je suis resté ainsi, peut-être une heure, sans dire un seul mot, serrant dans les miennes cette main presque enfantine.

Je n'entendais pas les bavardages, me moquant de savoir si le bébé avait le front du tonton Emile ou le menton de la tante Pauline.

Je pensais au dur chemin qui attendait cette toute jeune maman de même pas vingt ans. Bouleversé par tant de fragilité, je me jurais d'être toujours celui sur qui on peut compter lorsque les nuages s'amoncellent.

C'était il y a huit ans et maintenant mon petit bonhomme est enfin heureux et plein de vie. La fierté que j'éprouve pour sa maman est immense car elle a su à force de courage et d'amour affronter des épreuves devant lesquelles beaucoup auraient renoncé.

L'amour d'une maman pour son petit n'a pas de limites, aucune montagne, aucun obstacle ne peut l'arrêter.

                                                       

___________________________________

 

 

Je vous dis à bientôt les amis(es) et vous souhaite une très bonne fin de semaine.

Claude