Bonjour les amis (es)

 

En cette période hivervale, je ne sais pas si vous êtes comme moi, mais il arrive que mon esprit vogue vers l'été, les fleurs, l'amour.

Cet après midi je me suis remémoré un petit texte écrit pendant l'été 2014, c'est un peu de cette manière que parfois je me réfugie dans la douceur, lorsque le froid est trop mordant.

Je vous confie donc cette "lettre d'amour" :

 

 

Notre rencontre eut lieu un matin d'été 

dans un jardin baigné d'un doux soleil naissant.

Rayonnante dans ta belle robe rouge

tu t'offrais sans pudeur à mon regard avide.

Comment t'appelles tu, demandai je ?

Je n'eus pour toute réponse qu'un long silence.

Notre tête à tête dura près d'une heure,

je m'emplissais les yeux de ta beauté

mais n'en sus davantage sur ton identité.

Pendant plusieurs jours j'enquêtais,

interrogeais tous mes proches,

connaître ton nom m'obsédait.

Enfin, un soir, mon ami Jacky

m'apporta la délivrance tant attendue.

Tu ne vas pas être déçu, me dit-il,

son nom est une pure merveille,

celui d'une déesse antique :

 

"Abutilon Mégapotamicum"

 

 

 

DSC01865

 

 

 

Je profite de ce billet pour m'excuser de prendre souvent du retard dans mes commentaires sur vos blogs, et également de n'avoir pas eu le temps de répondre aux Liebster Awards gentiment proposés par trois d'entre vous.

En ce moment je suis débordé car je dois rendre habitable ma fermette pour que ma fille, Marie, l'habite à la fin du printemps.

A très bientôt et merci de vos visites qui me font chaud au coeur.